Réseaux Sociaux et Ressources Humaines : ce n’est plus quand mais comment les utiliser !

L’utilisation des médias sociaux pour le recrutement devient incontournable pour les entreprises aujourd’hui. Aux USA, 82 % des organisations disent utiliser l’un des « trois grands » sites de médias sociaux (Twitter, Facebook, et LinkedIn). De même, 14,4 millions personnes aux États-Unis ont utilisé les médias sociaux pour chercher un emploi.

En France, les pratiques sont en décalage mais en progression et l’usage se répand avec l’intégration des réseaux dans la culture des entreprises.

Il faut remarquer que si les médias sociaux contribuent à aider les entreprises à se connecter et interagir avec les candidats à un degré qui n’a jamais été possible dans le passé, leur utilisation crée des obligations sur le fond comme sur la forme pour l’entreprise.

En effet, il va s’agir pour l’entreprise de bien communiquer sur le moyen terme c’est-à-dire d’anticiper ses recherches de talents en ayant une image attractive auprès des futurs talents recherchés. La concurrence se joue de plus en plus en recrutement et pas seulement entre les candidats pour l’obtention d’un poste mais également entre les organisations qui se doivent de plus en plus d’être attractives car visibles sur le Web et notamment au travers des réseaux sociaux.

Il ne s’agit plus seulement d’avoir un site institutionnel rutilant, mais plus encore, la qualité de sa communication est passée au crible par les futurs candidats.

Il devient évident que l’antienne traditionnelle du recrutement qui était de rechercher un « Bon candidat » rapidement disponible sera mise à mal si la communication préalable n’a pas été entretenue afin de lui donner envie d’intégrer l’entreprise.

Si les médias sont facilement accessibles, il existe une interaction avec une population qui auparavant n’était pas contactée aussi directement ce sont les candidats passifs.

Les médias sociaux donnent aux organisations la capacité de générer du contenu en dehors des annonces d’emploi traditionnelles. Comme les médias sociaux continuent de transformer le paysage de l’acquisition de talents et il devient de plus en plus important pour les organisations, d’explorer comment elles gèrent ces nouveaux canaux.

Il va falloir susciter de la curiosité et de l’intérêt auprès de ceux qui seront potentiellement candidats à court ou moyen terme. Cela dépasse la simple notion de marque employeur car les témoignages et actions de l’organisation sont autant scrutés par les candidats que les recruteurs examinent les profils potentiels en « googlisant » les candidatures !

Par Christian Malécot, coach en techniques de recrutement


> Vous souhaitez en savoir plus ? Participez à notre séminaire sur le Recrutement 2.0 !